Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 09:00

Il y a un plat que j'affectionne tout particulièrement -gustativement et sentimentalement parlant- c'est les calamars à l'encre. Cela peut sembler peu ragoûtant à première vue, mais pour les connaisseurs, il n'y a rien de meilleur. Les italiens en mettent même dans leurs pâtes !

 

Ce plat a bercé toute mon enfance en Espagne. Et c'est en regardant ma grand-mère les préparer que j'ai appris à les cuisiner.

 

La difficulté de cette recette c'est de préparer les calamars. Vous pouvez demander à votre poissonnier de vous les vider, mais c'est moins marrant, en précisant bien qu'il vous garde les poches d'encre, sinon la recette n'a plus d'intérêts... Le but du jeu, vous l'aurez compris, c'est de ne pas percer les poches, au risque de refaire la décoration de la cuisine. Sur le carrelage cela part très bien. Sur les mains, un peu moins... Quant aux vêtements, parfois pas du tout !

 

DSC06284.JPG

 Un calamar entierDSC06285.JPG

 Les poches d'encre

 DSC06287.JPG

 Le même calamar, mais là il fait moins le fier !

 

Pour 4 personnes, il vous faut 1 kg de calamars, 2 gousses d'ail, 1/2 verre de vin blanc, 1 oignon, de l'huile d'olive, du sel, une petite boîte de sauce tomate, du piment d'Espelette.

 

On prépare les calamars : on les lave, on les fend, on enlève les yeux et le bec, on retire l'intérieur en conservant les poches d'encre que l'on réserve dans un petit verre, on les coupe en morceaux ainsi que les tentacules. Patience, cela peut prendre du temps !

 

Dans une sauteuse, avec une cuillère d'huile d'olive, faire revenir l'oignon émincé et les gousses d'ail pressées. A la première coloration, ajouter les morceaux de calamars et faire dégorger de leur eau à feu vif. Puis ajouter le vin blanc. Laisser cuire quelques minutes.

 

Rajouter la sauce tomate. Délayer les poches d'encre dans de l'eau chaude. Bien mélanger pour dissoudre parfaitement l'encre. Ajouter aux calamars. Couvrir et laisser mijoter 30 minutes.

 

Rectifier l'assaisonnement avec sel et piment d'Espelette.

 

Servir bien chaud avec des pommes de terre sautées.

 

DSC06291.JPG

 C'est prêt. Gracias Abuelita*.

 

*Merci petite Grand-mère.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilou & Co - dans Cuisine Basque
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lilou & Co
  • Le blog de Lilou & Co
  • : Des odeurs, des saveurs, des couleurs...
  • Contact

Recherche