Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 15:09

Toujours curieuse de nouvelles lectures concernant la cuisine, j'ai découvert il y a quelques temps chez Picquier Poche ce livre très intéressant sur l'art des fêtes et des banquets en Chine.

 

Fetes-et-banquets-en-Chine.jpg

 

Très bien écrit, il se décompose notamment en quatre parties, une pour chaque saison, car là-bas chaque moment de l'année est prétexte à un repas de fête.

 

Ce livre est une invitation pour un voyage passionnant à la découverte de la cuisine de Canton. De petites histoires des habitudes alimentaires en recettes de banquets, tout en passant par les protocoles de l'art de la table, on ne cesse de saliver tout en se cultivant sur les us et coutumes de l'Empire du Milieu.

 

Et pourquoi pas se prendre au jeux pendant une soirée en préparant des plats traditionnels dont les recettes, simples à réaliser, sont proposées au fil des pages ?

 

Un Poche qui résume bien les traditions culinaires de la Chine, et qui donne envie d'aller voir plus loin. Une bibliographie culinaire à la fin permet donc de se documenter un peu plus sur ce vaste sujet.

 

Amateurs de Chine et de cuisine, ce livre est fait pour vous !

Repost 0
Published by Lilou & Co - dans Lecture au coin du feu
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 14:59

Katharina Hagena est enseignante de littérature anglaise et allemande à l’université d’Hambourg.

"Le goût des pépins de pomme" est son premier roman. J'ai hésité avant d'acheter le livre car je ne suis pas trop littérature allemande. Mais le sujet me plaisait. Et j'ai bien fait.

Pour résumer à la mort de Bertha, ses trois filles, Inga, Harriet et Christa, et sa petite fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l’Allemagne, pour la lecture du testament. A sa grande surprise, Iris hérite de la maison de sa grand-mère avec tous les souvenirs qu’elle comporte.

Quelques jours passés dans cette maison vont faire remonter à la surface souvenirs, secrets et non-dits. Elle découvre, au fil des pièces, l’histoire tendre et émouvante, parfois drôle, parfois tragique de trois générations.

Le style d'écriture est différent de ce que j'ai l'habitude de lire. Les longues descriptions, grâce auxquelles on s'imagine très bien les lieux, donnent un texte poétique à souhait et font de ce roman une balade bucolique dans les souvenirs familiaux. Un roman empreint de tendresse, plein de saveurs et de douceurs. Le goût des pépins de pomme en sorte... De plus j'ai été agréablement surprise par la fin. A vous de le lire maintenant !

Repost 0
Published by Lilou & Co - dans Lecture au coin du feu
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 14:56

Souper mortel aux étuves

 

Résumé : Paris, 6 janvier 1393. Messire Jehan est retrouvé la gorge tranchée dans des étuves mal famées de la rue Tirechappe. Constance n'a alors qu'une seule idée : venger son mari. Elle se fait embaucher comme cuisinière par Isabelle la Maquerelle - la patronne des étuves. Elle doit affronter l'irascible Guillaume, - cuisinier à la cour du roi -, qui arrondit ses fins de mois aux étuves. Leurs joutes culinaires deviennent vite l'attraction majeure du quartier de la Grande Boucherie. A la cour de Charles VI, après le tragique épisode du Bal des Ardents, elle rencontre le célèbre cuisinier Taillevent, auteur du Viandier, - le premier best-seller gastronomique. Malgré les embûches, Constance mène l'enquête et utilise ses talents culinaires pour obtenir des informations. C'est à Bruges, sur la piste des assassins de son mari, qu'elle rencontrera l'amour ! Mais pourra-t-elle échapper au piège mortel qui lui est tendu et confondre ses ennemis ?

 

Ce que j'en pense : pour être mortel,  il l'était ! Jamais lu un livre aussi ennuyeux ! Mais cet avis est tout à fait personnel. Pourtant j'était sûre de mon choix. Pensez-donc ! un livre qui allie mes deux passions : le Moyen-Age et la cuisine. Et bien non. C'est une soupe bien fade qui m'a été servie, et je suis restée sur ma faim.

Cependant à la fin de l'histoire il y a un cahier de cuisine médiévale et certaines recettes, que j'avais déjà lues dans mon magazine "Histoire et images médiévales" Thématique Moyen-Age gourmand (n° 18 de Aout/sept/oct. 2009) m'ont données des idées. Elles sont tirées, entre autre, d'un livre "Le ménagier de Paris" que j'ai pu trouvé dans la collection "Lettres Gothiques". Je vais tester d'ici peu. Je vous en reparlerai très certainement.

Repost 0
Published by Lilou & Co - dans Lecture au coin du feu
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Lilou & Co
  • Le blog de Lilou & Co
  • : Des odeurs, des saveurs, des couleurs...
  • Contact

Recherche